posted by Robin Lecat Foveau on selfstockage

No comments

Vous êtes commercial ou technicien, artisan ou indépendant, vous hésitez à sauter le pas: pourquoi prendre un box ? 10 arguments pour vous convaincre.

Après tout, à ce jour, je me débrouille très bien sans. J’entrepose chez moi, ou dans un garage que je loue et tout va bien…

Et pourtant. Découvrez notre petite liste à la Prévert spéciale professionnels hors archivage. J’aurai l’occasion, plutôt sur Facebook, de vous présenter l’équivalent pour le garde-meuble. De même pour l’archivage, il fera l’objet d’un post particulier.

Votre logement (ou même votre garage) n’est pas un lieu de stockage ! Il n’est pas adapté, les transporteurs n’y accèdent pas forcément facilement et vous n’avez pas de matériel de manutention adéquat… Outre les problèmes d’assurance et de responsabilité, voir par exemple ici.

Par ailleurs, contrairement à ce que l’on croit bien souvent, il est interdit d’entreposer des affaires dans un box de garage en sous-sol d’un immeuble de logement, pour une question de sécurité incendie (voir ici notre article à ce sujet) ! Votre responsabilité serait engagée.

 

Votre logement est désormais trop petit ! Vous souhaitez pouvoir (enfin) utiliser votre garage ou votre cave… pour vous, ou un heureux événement va vous obliger à transformer votre pièce de stockage en… chambre à coucher !

 

Votre stock n’est pas en sécurité ! Ça n’arrive pas souvent, mais lorsque ça se produit, les conséquences commerciales peuvent être considérables: vol, incendiedégâts des eaux…Un garage ou une cave n’offrent aucune sécurité. Vos échantillons, vos totems, vos pièces de rechange sont vos outils de travail, ils sont précieux !

 

Votre stock n’est pas accessible ! Souvent par manque de temps (ce qui est bien compréhensible), vous n’allez pas équiper votre local d’étagères de rangement ou évacuer les produits périmés ou qui ne sont plus d’actualité. Votre stockage enfle et est de moins en moins pratique et accessible !

 

Gagnez du temps pour faire votre métier ! Libérez-vous de tâches fastidieuses. Préférez-vous la manutention, le rangement, le nettoyage, le tri des déchets, l’évacuation pour recyclage ou un rendez-vous client, une opération commerciale, un dépannage ?

 

Libérez-vous des contingences logistiques ! Plus besoin d’attendre inutilement votre transporteur pendant des heures ou même de perdre du temps à servir d’intermédiaire (ou de GPS « vous êtes où ? »…). Vous pouvez également faire livrer de plus grosses quantités et économiser sur vos coûts de transports.

 

Libérez-vous des contingences logistiques (2) ! Plus besoin de transformer votre voiture en utilitaire pour transporter en déchetterie palettes, cartons, films plastiques, polystyrène… Sans compter le coût (déchets de professionnel…).

 

Votre stock n’est pas accessible (2) ! Contrairement à votre appartement, les sites de selfstockage sont implantés près des grands axes, faciles d’accès, avec des horaires très larges ou même en 24h/24 et disposent de parkings et de chariots, diables, transpalettes: tout est fait pour vous faire gagner du temps.

 

Votre stock n’est pas modulable, évolutif ! Contrairement à un garage ou votre logement, pour lesquels vous avez signé un bail, votre box est résiliable à tout moment. Vous pouvez aussi faire évoluer la taille en fonction de votre activité. Une opération ponctuelle demande plus de place sur quinze jours (Coupe du Monde, H Cup, …) ? Pas de problèmes !

 

Et surtout, vous n’êtes pas seuls ! Les opérateurs de selfstockage vous apportent aide, conseils, assistance, partagent et échangent avec vous. L’idée est toujours la même: vous faire gagner du temps et de l’efficacité !

 

Tous les sites de selfstockage ne proposent pas l’ensemble de ces services, pourtant bien utiles. Il conviendra, avant de choisir votre implantation, de bien vérifier l’étendue exacte de la prestation. Et c’est en plus une profession très jeune, qui se structure encore. Les services et les innovations de demain se façonnent chaque jour, notamment au sein du groupement National Box et, je l’espère, avec vous, les principaux intéressés.

photo credit: Leo Reynolds via photopin cc

posted by Maryvonne Kerdoncuff on Conseils, selfstockage

24 comments

Suivez nos conseils pour ranger votre garde-meubles: optimiser sans abîmer vos biens.

Box, container, cave, garage, grenier, placard… Quel que soit le lieu que vous avez choisi pour entreposer vos affaires, quelques précautions sont à prendre pour que vous puissiez récupérer vos biens en bon état… tout en ne vous étalant pas trop !

     

1. Vous êtes totalement libre de faire appel au prestataire de votre choix (ou de déménager par vous même) ! Dans un box de selfstockage, vous pouvez par ailleurs faire autant d’aller-retours que vous le souhaitez. Vous pourrez trouver ici des coordonnées très utiles pour vous faciliter le déménagement !

Attention néanmoins, contrairement à ce que l’on peut croire, il est interdit de stocker ses affaires dans un box de garage situé en sous-sol d’un immeuble de logement: voir notre article à ce sujet.

2. Gardez entrouvert votre réfrigérateur, machine à laver, etc… afin d’éviter la moisissure à l’intérieur: si votre centre de self-stockage dispose d’un contrôle de l’hygrométrie, il serait dommage de ne pas en profiter ! Pour un stockage de longue durée, vous pouvez également mettre du talc sur les joints de vos appareils électroménagers ;

3. Pour la même raison, n’utilisez pas de bâches plastiques pour protéger vos biens (les housses plastiques pour canapés ou matelas sont prévues pour un déménagement, mais sont à proscrire pour un garde-meubles). Vos biens doivent pouvoir « respirer »: donc utilisez plutôt des draps, des couvertures de déménagement ou des housses mais si elles sont en tissus. Idem: n’utilisez pas de sacs ou de bacs en plastiques (sauf pour la vaisselle par exemple, qui ne craint pas la condensation) mais plutôt les cartons de déménagement classiques.
Les bacs plastiques disposant d’ouvertures de ventilation, au niveau des poignées par exemple ne posent apparemment pas de soucis (exemple d’entreposage sur 5 ans).
Un ébéniste pourra vous le confirmer: pour protéger vos meubles, et notamment l’hiver bien sûr,  la seule précaution à prendre est de les couvrir avec une couverture de déménagement ou un drap.

Pensez à vérifier si votre centre dispose d’une protection contre les oiseaux… Sinon, il faudra bien prévoir la quantité de vieux draps ou couvertures de déménagement…
Les caisses métal (type cantines militaires) semblent ne pas poser de problème à ce sujet. J’aurais pourtant eu tendance à vous préconiser de les proscrire, mais elles semblent suffisamment  ventilées pour pouvoir y stocker même des bouquins. Voir néanmoins le point 4 ci-après à ce sujet.

4. Pensez à la ventilation à l’intérieur de votre box. Évitez par exemple de coller des cartons contre les parois froides en tôle de vos appareils électroménagers (risque de condensation, puis de moisissures). Dans des box type Modulobox®, les cloisons ont été spécifiquement choisies pour être anti-condensation. Donc pas de problème. Si vous avec un box en tôle ou un container maritime, ne collez surtout pas vos affaires aux cloisons.

Mise à jour du 4 août 2015: autre exemple, si vous utilisez une malle en métal, pensez à mettre par exemple des petits tasseaux en bois au sol, toujours pour la ventilation. Attention au tapis de sol qui ont une face en plastique !

5. Protégez vos biens avec du carton, du papier bulle (vaisselle) ou des couvertures de protection (pour éviter les chocs pendant votre déménagement) : coins, arrêtes saillantes, dessus de vos meubles avant d’entreposer d’autres biens en hauteur, miroirs, glaces (en camion, ou pendant la manutention, veillez à les positionner verticalement). Pour toutes les pièces fragiles, privilégiez les cartons à double cannelure. Protégez avec du carton les pièces de bois, par exemple, que vous poserez directement sur le sol en béton.

De même, utilisez du carton à plat pour protéger vos machines (à laver le linge par exemple) lorsque vous les déplacez avec un diable, afin d’éviter les rayures. Pareil, pour les lits ou clics-clacs positionnés verticalement: carton à plat pour éviter de les poser directement au sol.

Vérifiez si votre centre dispose de protection contre les petites souris… sinon, il faudra prévoir une ou deux boîtes spéciales (surtout pour les durées supérieures à 4 mois).

6. Attention aux petites pièces de fixation saillantes lors du démontage de vos meubles qui pourraient rayer ou poinçonner d’autres biens.

7. Afin d’optimiser l’utilisation de votre box, utilisez au maximum la hauteur disponible : n’hésitez pas à conserver certains meubles montés afin d’y poser des cartons, entreposez vos lits verticalement, entreposez vos « clic-clac » dépliés et verticalement .

8. Afin de ne pas abîmer l’assise de vos canapés et fauteuils, évitez d’entreposer d’autres biens au dessus de ceux-ci : vous pouvez poser les fauteuils retournés sur les canapés, eux-mêmes posés sur des meubles ou de l’électroménager .

9. Si vous entreposez vos cartons sur 2,5 m de hauteur, le carton du bas risque d’être complètement écrasé et la pile risque de tomber : privilégiez le « panachage », mobilier ou électroménager, puis au dessus vos cartons . Chez Modulobox®, vous disposez de bacs de recyclage et tri sélectif dans lesquels vous pouvez « piocher » des cartons afin de faire un complément de protection pour le dessus de vos meubles par exemple. Nous pouvons également vous proposer des étagères de rangement modulables et sur mesure.

10. Entreposez en dernier, près de la porte, les biens qui pourraient vous être utiles pendant la durée de votre contrat (papiers administratifs, vêtements d’hiver, etc…).

11. Entreposez les pièces de bois de vos meubles démontés soit bien verticalement, soit bien horizontalement, vous éviterez toute déformation naturelle du bois qui pourrait rendre difficile le remontage du meuble .

12. Entreposez vos appareils électriques ou électroniques (Hi-fi, ordinateur, machines à laver, etc…) dans un box ne pose aucun problème. Important (surtout par temps froid): après votre ré-emménagement, il suffit de ne pas les rebrancher de suite : patientez quelques heures à température ambiante. Reportez-vous aux notices d’utilisation de vos appareils.

 

Publié la première fois le 15/11/2012

Mis à jour le 20/11/2012, le 17/04/2013, le 10/07/2013, le 08/01/2014, le 11/07/2014, le 04/08/2015, le 20/03/2017.

posted by Robin Lecat Foveau on Conseils, selfstockage

2 comments

Les sites de stockage entre particuliers proposent une solution alternative intéressante (en tout cas en ce qui concerne le prix) mais qu’en est-il du service ?

Je vais alimenter petit à petit cet article avec ce que je trouve lors de mes pérégrinations sur le net ou en discutant tout simplement avec des clients du « costockage ».

Un premier point important: les sites proposent souvent des box fermés en sous-sol d’immeubles de logement (c’est l’offre la plus fréquente il me semble). Or c’est totalement interdit, pour une question de sécurité incendie !

Également, un comparatif très très intéressant, fait par un confrère de NationalBOX:

 

Les avis Modulobox

mar
2017
13

posted by Robin Lecat Foveau on Modulobox pratique

No comments

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Modulobox: c’est vous qui en parlez le mieux avec vos avis argumentés sur Modulobox… Le « hashtag » à suivre: #AvisDuJourModulobox

posted by Robin Lecat Foveau on Outils pratiques, service

No comments

posted by Robin Lecat Foveau on Modulobox pratique

No comments

On nous demande souvent : « Comment résilier ? » « Que faut-il écrire ? » … Ce billet pour vous aider et vous faciliter les choses… (déconcertant, n’est-ce-pas ?*)

Quand dois-je résilier ?

Un mois à l’avance ? Trois à l’avance ? Et si j’ai oublié de résilier, puis-je récupérer mesconditions de résiliation affaires quand même ? Regardez votre contrat, première page, article 3: votre box de garde-meubles est résiliable à tout moment avec une simple semaine de préavis. Bien sûr, si vous pouvez nous prévenir plutôt, nous sommes preneur: il nous sera plus facile

de gérer les disponibilités. Mais même si vous avez oublié de résilier, votre box reste accessible 24h/24 et 7j/7 avec votre badge magnétique et votre code: vous pouvez donc bien sûr récupérer vos affaires quand bon vous semble !

Nous vous rappelons qu’il convient de laisser le box et toutes les parties communes intérieur et extérieur vides de tous biens vous appartenant. Les déchetteries communales sont à votre disposition en cas de besoin.

Cependant, si votre contrat indique déjà une date de fin (de même, voir votre article 3 – on a alors du vous parler de contrat ponctuel ou de date à date), il se résilie automatiquement à la date indiquée sans qu’aucune démarche supplémentaire de votre part ne soit nécessaire. Vous pouvez bien sûr nous demander de modifier cette date si besoin (essayez d’anticiper cependant, votre box pourrait être réservé pour quelqu’un d’autre…). Vous recevrez ensuite chez vous, dûment barrés et annulés, votre chèque de caution et votre autorisation de prélèvement. Un article de blog à ce sujet pour complément d’informations éventuel.

Comment prévenir de ma résiliation ?

Prévenez-nous déjà par téléphone si possible, mais de toute façon, nous vous demanderons toujours de confirmer par écrit. Pour ce faire, le plus sûr reste le courrier recommandé avec accusé de réception bien sûr. Vous pouvez également venir à l’accueil de votre centre: nous disposons de courriers types que nous remplissons avec vous en deux exemplaires,

mail avec accusé de réception

un pour nous et un pour vous dûment signé qui vaudra donc le recommandé avec AR… mais gratuit !

Vous pouvez également nous envoyer votre résiliation par mail (contact@modulobox.fr). Prenez alors la précaution de demander un accusé de réception (c’est souvent une option qu’il faut cocher dans les logiciels de messagerie).

Que dois-je écrire ?

N’hésitez pas à utiliser nos courriers types pour vous inspirer. Il vous suffit en fait de nous envoyer:

Par la présente, je vous informe que je résilie le contrat qui nous lie à la date du ………………………………… Ce contrat concernait la mise à disposition du (des) box n° RENNES (ou NOYAL) # ……………………………………….

Profitez-en pour nous préciser votre éventuelle nouvelle adresse postale, puisque nous avons votre chèque de caution non encaissé et votre autorisation de prélèvement, dûment barrés et annulés, à vous renvoyer.

Et nous nous occupons de tout le reste pour vous. Nous vous envoyons par mail ou par courrier un accusé de réception de votre résiliation avec tous les petits détails pratiques complémentaires (pensez à nous restituer votre badge par exemple, où et comment le restituer, etc.)

Et ensuite ? Que se passe-t-il ? Mon chèque de caution et mon autorisation de prélèvement ?

Le jour de votre déménagement, n’oubliez pas de vous munir de votre badge magnétique, de votre code confidentiel et de votre clef de cadenas (+ clef de portail pour le site de Rennes). Après avoir vidé le box, il faudra retirer votre cadenas, refermer l’entrepôt, faire votre procédure de sortie pour la dernière fois (voir procédures affichées à l’entrée du bâtiment) même s’il reste du monde dans l’entrepôt.

Nous vous rappelons qu’il convient de laisser le box et toutes les parties communes intérieur et extérieur vides de tous biens vous appartenant. Les déchetteries communales sont à votre disposition en cas de besoin.

Il ne vous restera plus qu’à nous restituer les différents badges magnétiques par tout moyen à votre convenance : directement auprès d’un préposé MODULOBOX ou dans notre boîte aux lettres extérieure ou par courrier.

Ensuite, tout est automatique dans notre logiciel de gestion. Les prélèvements prévus dans votre échéancier sont annulés. La facturation est recalculée au jour près, et s’il y a un trop perçu, il vous est remboursé directement par virement sur votre compte. Quand à votre chèque de caution et votre autorisation de prélèvement, ils vous sont renvoyés chez vous, dûment barrés / annulés.

Il ne faut néanmoins pas être surpris si vous êtes obligé d’attendre 1 ou 2 mois pour recevoir effectivement tous ces éléments chez vous. Les délais bancaires, administratifs, la saisie comptable, les vérifications, plus le délai postal, (parfois simplement les congés annuels !)… tout cela peut paraître long, nous arrivons très souvent à tout vous expédier en 1 ou deux semaines, mais parfois, ça prend effectivement 2 mois…

*Alors, vous allez me dire: mais pourquoi faciliter la résiliation ? Parce que j’estime que la résiliation doit être tout aussi simple que le choix de box initial, la commande, l’emménagement dans le box, l’accès … l’éventuelle changement de taille de box en cours de contrat… Un dossier doit être traité correctement de A à Z ! À bientôt !

posted by Robin Lecat Foveau on Modulobox pratique

1 comment

Aujourd’hui: zoom sur le matériel de manutention:

‪#‎LesServicesModulobox‬ En fait, on propose toute une panoplie de petits services, la plupart gratuits, autour du box qui ne sont pas toujours bien identifiés et pourtant bien pratiques. En cliquant sur #LesServicesModulobox , vous les aurez petit à petit tous regroupés plus facilement au même endroit. Particuliers & pro.

transpalette

transpalette Modulobox

Au niveau de chaque zone de déchargement, vous devez avoir à votre disposition, en libre service, au minimum 1 chariot 250 kg, un transpalette, un diable et un marchepied.
S’il vous manque quelque chose ou si vous avez besoin d’information pour l’utilisation, il ne faut bien sûr pas hésiter à demander à l’accueil.
Nous disposons aussi de quelques « roules » (planches à roulettes pour déplacer plus facilement des gros meubles ou un canapé par exemple).

Marchepieds Modulobox

Marchepieds Modulobox

À noter que certains chariots disposent d’une grille amovible qui les transforme en roule.
Tout doit rester dans l’enceinte bien sûr (;-)) et être remis au niveau de la zone de déchargement initiale après utilisation pour pouvoir servir aux suivants (pas dans un box ;-) ) …

 

Gerbeur Modulobox

Gerbeur Modulobox

Le « gerbeur » quand à lui nécessite un permis. On peut vous le mettre à disposition avec Gaël à la manœuvre: demandez-nous si besoin.

 

 

 

 

 

Zoom sur le matériel de manutention.#LesServicesModulobox En fait, on propose toute une panoplie de petits services,…

Posté par Modulobox sur vendredi 11 décembre 2015

posted by Robin Lecat Foveau on Coup de cœur du jour

No comments

[Via Ouest France, l'édition du soir]

Un casque qui clignote quand vous tournez

Une nouvelle technologie pourrait faire son apparition pour renforcer la sécurité des cyclistes. Pas une révolution mais une adaptation du feu stop et du clignotant sur les casques.

Sur les routes, les cyclistes sont une population particulièrement fragile. En 2013, on dénombrait 3 784 blessés et 147 tués. Des chiffres de sécurité routière en cyclisme qui peuvent être améliorés. En ce sens, la compagnie Lumos, basée au Canada, propose un prototype qui pourrait rendre la vie des cyclistes plus sûre. Un casque connecté, permettant de signaler aux automobilistes ses intentions. Muni d’un accéléromètre, le casque détecte les freinages et les signale. De même, le casque dispose de clignotants. Pour les activer, rien de plus simple, il suffit d’actionner les deux boutons de la télécommande fixée au guidon. Comme dans une voiture au final.

 

La télécommande du clignotant à fixer sur le guidon. (Photo : Lumos) 

Les créateurs de ce casque promettent une autonomie d’une semaine, à raison de 30 minutes de vélo par jour. Un port micro-USB serait prévu pour la recharge d’un appareil fonctionnant sans batterie indépendante. Pour les adeptes du deux-roues sous la pluie, pas d’inquiétude. Le casque et toute sa connectique sont prévus pour résister à l’eau mais également au froid. La production devrait débuter en janvier 2016 pour une mise sur le marché prévue en avril aux États-Unis.

Le prix de ce casque connecté devrait avoisiner les 130 €.

 

posted by Robin Lecat Foveau on Modulobox pratique

No comments

[vidéo] Nouveau média à notre arc ! Les tutoriels vidéos. Aujourd’hui Comment utiliser votre badge et votre code pour rentrer sur le site de Rennes…

Parce qu’il n’est pas évident de se souvenir comment fonctionne le système de sécurité…

Parce qu’il peut s’être passé six mois depuis la précédente utilisation… et qu’un petit rappel peut être utile…

Mais surtout parce qu’aujourd’hui, nous sommes nombreux à disposer de smartphones capables de visionner une petite vidéo facilement…

(Sachant que nous restons disponibles au téléphone !)

Premier tutoriel ou aide-mémoire pour le site Modulobox de Rennes: comment rentrer dans l’entrepôt avec votre badge et votre code. Gaël à la démo (il n’avait pas avalé un clown ce jour là ;-) ).

Rappel: chaque badge et chaque code sont individuels, et confidentiels.

Vous pouvez également consulter nos articles:

Image de prévisualisation YouTube

posted by Robin Lecat Foveau on Déménagements, Entre Particuliers, Outils pratiques

1 comment

L’innovation. Plus efficace qu’un simple agrégateur d’offres immobilières, le service propose d’affiner votre requête en fonction du prix au m² mais aussi, et voilà l’innovation, en fonction des qualités du quartier dans lequel vous souhaiteriez poser vos meubles.

Via Presse-citron.net et LeParisien.fr.

Nouvelle catégorie aujourd’hui: les outils utiles pour vous faciliter votre déménagement, vos démarches, l’utilisation de votre box, etc… Des appli mobiles, des sites internet, des bouquins, ou même de vrais objets pratiques… Bref, tout ce que nous pouvons glaner lors de nos recherches et que nous souhaitons partager avec vous.

Que fait Home’n’go ?

Presse-citron.net: « Home’n’go est un service qui souhaite simplifier la recherche immobilière.

Plus concrètement, le service se présente comme un moteur de recherche qui vous demande le lieu (que ce soit ville, quartier ou adresse) avec la possibilité de spécifier achat ou location.

Vous avez ensuite une page de résultats qui agrégera les annonces de tous les  grands sites d’immobilier (SeLoger, LeBonCoin, Explorimmo, etc.). Vous aurez bien évidemment la possibilité d’affiner votre recherche avec une fourchette de prix, de surface, du nombre de pièces ou critères libres comme : garage, parking, jardin, etc.

Mais le véritable intérêt d’Home’n’go se situe dans les informations complémentaires qu’il peut offrir. A partir du prix et de la surface, il sera en mesure de vous donner le prix au mètre carré, mais surtout de vous dire si c’est supérieur ou inférieur au prix moyen de la zone.

Home’n’go propose également une zone «Données» (qui va notamment chercher des informations sur data.gouv.fr, l’INSEE, Open Street Map, etc.) pour vous donner de nombreuses informations sur votre ville cible comme : un tableau d’évolution des prix, le nombre de logements vacants, le taux de réussite des lycées proches, etc. »

LeParisien.fr: »Grâce aux donnés publiques (INSEE et autres) compilées dans l’onglet «données», vous pouvez explorer un lieu de vie à la découverte de son parc immobilier, de la qualité de ses hôpitaux ou même du taux de réussite au Bac du lycée le plus proche. Magique ? Non, c’est juste une utilisation intelligente de l’open-data (données publiques). »

Je l’ai testé pour vous et c’est vraiment très pratique. Il me semble qu’il ne compile pas toutes les annonces immobilières cependant, comme Le Bon Coin par exemple.

Home\’n\’go, ou comment l\’open data révolutionne le marché immobilier